L’histoire de Sam

De prisonnier à prédicateur

Jésus a pour métier de transformer des vies. Le moment où une personne décide de Le suivre n’est pas seulement la fin de son ancienne vie mais le début d’une toute nouvelle vie. Et lorsque quelqu’un expérimente vraiment ce miracle de régénération, il ne peut s’empêcher de le partager autour de lui. Il y a un effet puissant et exponentiel de multiplication lorsque ceux qui ont reçu le salut partagent ensuite eux-mêmes la Bonne Nouvelle.

Aujourd’hui, j’aimerais vous partager une histoire qui démontre l’impact de votre don à CfaN pour des individus et le Royaume de Dieu. C’est l’histoire d’un homme dont la vie semblait être une cause perdue – et comment une conférence Fire CfaN à laquelle il n’assista même pas personnellement changea sa vie à jamais.

Un voyage sans issue

En l’an 2000, Samuel Murrombe avait 23 ans et était en prison. Il était déjà un criminel endurci, un gangster habitué à la violence. Il n’avait pas toujours été ainsi. Il avait été élevé par des parents aimants et moralement droits bien qu’extrêmement pauvres. Adolescent, il avait eu des espoirs et des rêves assez puissants pour le faire quitter son pays natal du Mozambique, et marcher – sans chaussures – jusqu’en Afrique du Sud à la recherche d’une vie meilleure. Lorsqu’il arriva enfin à Alexandra, une banlieue miséreuse de Johannesburg, il essaya de gagner sa vie honnêtement.

Mais il ne parlait pas l’anglais et personne ne voulait l’aider. Personne, jusqu’au jour où un gang criminel l’embarqua. Ils l’initièrent rapidement à la drogue et lui montrèrent comment utiliser une arme. Très vite, il participa à des vols à mains armées. Il ne tarda pas ensuite à devenir un leader de gang, connu pour sa violence et sa dureté. Lorsque la police mit enfin la main sur lui et le mit en prison, cela semblait inévitable.

Une nouvelle destination

La vie en prison ne différait pas beaucoup de celle à l’extérieur. Lui et ses amis continuèrent à prendre et à vendre de la drogue. Samuel ne faisait que purger sa peine en attendant d’être libéré. Puis un jour, un autre prisonnier l’invita à assister à une réunion chrétienne dans la prison. Il n’était pas du tout intéressé au culte, mais la perspective de sandwichs fait-maison l’attira là-bas. En franchissant la porte, il s’assura d’être le plus loin possible. 

Mais alors que le pasteur à l’avant prêchait, quelque chose de miraculeux arriva. Cet homme qui n’avait rien ressenti pendant des années se mit à pleurer, et les larmes coulaient sur son visage. Sans savoir comment il avait pu en arriver là, il se leva soudain et se tint à l’avant. Le pasteur n’avait pas encore fait d’appel. Il s’arrêta de prêcher et demanda à l’homme brisé devant lui : « Fils, comment puis-je t’aider ? ». Le sermon était terminé – le prédicateur le conduisit dans la prière du pécheur, sur le champ.

Né de nouveau !

Samuel avait l’impression de flotter hors de cette pièce ce jour-là. Il retourna dans la cellule qu’il partageait avec un autre prisonnier, il rassembla toutes ses drogues dans l’intention de s’injecter une dernière dose. Mais l’odeur le dégoûta. Personne ne lui avait dit que c’était mauvais mais il sut qu’il ne prendrait plus jamais de drogue. Devant son compagnon de cellule horrifié, il jeta tout ce qu’il avait dans les toilettes. Il savait qu’il était désormais libre.

Cette nuit-là, Samuel ne dormit pas. Il pria et pleura, alors que tous ses péchés étaient portés devant son esprit. C’était comme une vidéo de toutes les choses terribles et violentes qu’il avait commises, tout le sang qui avait coulé. « Pardonne-moi », criait-il encore et encore. Et au lever du jour, une paix et une joie incroyables l’inondèrent. Il était un nouvel homme.

Grandir en Jésus

Maintenant, Samuel éprouvait une grande faim de Dieu. Il ne pouvait pas assez lire la Parole. Lui et d’autres détenus commencèrent une étude biblique quotidienne et des groupes de prière. Au début, la seule prière qu’il connaissait était le « Notre Père », une prière qu’il priait sans cesse, jusqu’au jour où un prédicateur lui dit qu’il pouvait également parler au Seigneur avec ses propres mots. Sam aspirait à plus de choses. Il lisait et regardait tout le matériel d’enseignement spirituel qui lui tombait sous la main.

Dieu vit le cri de son cœur, et amena dans sa vie un certain Marco Swartz, un homme qui avait travaillé pour Christ pour toutes les Nations quelques années auparavant. Ce dernier avait maintenant un ministère dans les prisons où il distribuait des cassettes vidéo avec des prédications de Reinhard Bonnke. Il avait aussi mis par écrit le contenu des sermons et fait des copies sur papier pour que ceux qui ne pouvaient pas regarder puissent lire. La faim de Sam était insatiable.

Un réveil en prison

Un matin, après un enseignement sur le baptême du Saint-Esprit, Sam et d’autres compagnons de prison chrétiens prièrent ensemble – et le Saint-Esprit tomba. Sam se retrouva à prier en langues, rempli de l’Esprit. Puis un jour, Marco amena une nouvelle pile d’enregistrements vidéo CfaN avec une très vieille cassette que Sam n’était pas prêt d’oublier. C’était un enregistrement d’un message de Reinhard Bonnke lors de l’une des premières Conférences Fire qui avait eu lieu à Francfort en 1987. Le titre était : « L’onction de Dieu sur le champ de bataille ».

Selon les propres paroles de Sam : « En regardant, je sentis quelque chose s’enflammer en moi. Soudain je sus quel était mon appel. Je sus que Dieu m’avait appelé à être un évangéliste. Je dis : ‘Dieu, si c’est comme cela que Tu peux utiliser des gens, alors utilise-moi !’ »

Inspiré et motivé, Sam et ses amis croyants se mirent à prêcher l’Évangile à d’autres détenus. Ils invitaient des hommes à venir regarder ces vieux enregistrements de Reinhard Bonnke - puis ils éteignaient le lecteur vidéo et faisaient un appel à la conversion. Et des centaines d’hommes trouvèrent le salut ! La nouvelle se répandit comme une trainée de poudre dans les cellules. Des criminels endurcis furent sauvés, guéris et délivrés partout. Un réveil se passait dans l’enceinte de la prison.

Par la foi, ils prièrent pour les malades et virent des miracles merveilleux se produire. Lorsqu’un jour, un homme se cassa le dos dans le gymnase de la prison, Samuel reçut une parole de connaissance qu’il marcherait à nouveau en l’espace de trois mois. En moins d’un mois, cet homme démontra avec joie qu’il était totalement guéri. Dieu était en train de faire des choses extraordinaires parmi eux.

Fais tes bagages et prépare-toi à partir !

Samuel dévora tous les enregistrements CfaN qui lui tombaient sous la main, et les regardaient sans cesse. Il étudia les notes des sermons et n’hésitait pas à prêcher l’Évangile et prier pour les malades. Et puis, un jour il entendit Dieu lui dire clairement : « Qu’est-ce tu attends ? Fais tes bagages et prépare-toi à aller dans les nations avec le message de l’Évangile ! ».

 « Oui, Seigneur ! » Samuel répondit. Mais il n’était pas sûr d’une chose. « Seigneur, que veux-tu dire par ‘nations’ ? Je ne parle pas l’anglais, seulement le portugais – alors comment vais-je prêcher la-dehors ? ».

Dans son cœur, Samuel entendit le Seigneur dire : « Je vais te donner un baptême d’anglais ». Par la foi, il emprunta la Bible en anglais d’un compagnon de cellule, et il ouvrit la Bible. À voix haute, il lut Jean 3:16. Ce furent ses premiers mots parlés en anglais – et depuis ce moment-là, il se mit à prêcher en anglais. Il était prêt à accomplir l’appel de Dieu qui était sur sa vie.  

Libre dans ses pensées, son corps et son esprit

Samuel était déjà libre en esprit et maintenant Dieu libéra son corps. Il fut amnistié et libéré de prison. Pendant toutes ces années, il s’était fortifié de plus en plus. Autrefois prisonnier du péché, maintenant il prêche l’Évangile par monts et par vaux. Au travers de son ministère, d’innombrables milliers de personnes sont venues à Jésus en Afrique du Sud, au Kenya et en Éthiopie.   

Il aime raconter l’histoire du miracle d’un Dieu qui a transformé un gangster en un homme de Dieu. Et comment Dieu appela un jeune prisonnier à être un évangéliste au moyen d’un vieil enregistrement vidéo. C’est un miracle toujours en cours.

L’effet multiplicateur de Dieu

Nous les humains, nous ne comprenons pas vraiment l’arithmétique de Dieu. L’Évangile a un effet de multiplication miraculeux intégré qui va bien au-delà de ce que nous imaginons avec notre durée de vie si limitée. La personne qui trouve le salut aujourd’hui partagera la Bonne Nouvelle à d’autres, qui à son tour la partagera à d’autres et ainsi de suite. C’est seulement au ciel que nous comprendrons vraiment les mathématiques de l’éternité !

Ce que nous savons de toutes les fibres de notre être est que nous avons un travail, une tâche à accomplir. Chaque petit effort qui est investi dans nos campagnes d’évangélisation et nos conférences Fire, fait partie de ce plan de multiplication. Chaque don, petit ou grand, est une semence pour l’éternité. Et dans l’économie de Dieu, tout est multiplié d’une manière qui dépasse tout ce que nous pourrions imaginer.

Merci de joindre votre foi à la nôtre et de nous aider à planter un fruit qui durera en Afrique et partout dans le monde

Bien à vous en Jésus,

Daniel Kolenda, évangéliste

 

P.S. : En 2019, beaucoup de semences d’une valeur éternelle ont été plantées par ce ministère. Merci de donner la gloire pour cela à Dieu en regardant la rétrospective de l’année : cfan.eu/rétrospective. Et merci à vous, si vous avez la possibilité de nous aider à atteindre encore plus de personnes comme Sam.