Blog Décapole – Été 2021, Tanzanie

« Décapole » signifie « dix villes ». Nous mènerons 10 campagnes d’évangélisation en Tanzanie cette année. Cet été, nous serons dans cinq villes et en automne, nous serons dans cinq autres villes.

Jour final – Mbeya, Tanzanie

Une fête du Saint-Esprit !

Nous venons de conclure la dernière soirée des cinq campagnes simultanées ici en Tanzanie. J’ai prêché ce dernier dimanche dans la ville de Mbeya. La foule a plus que triplé par rapport à la soirée précédente. L’atmosphère était électrique et il semblait que toute la ville était venue pour entendre et voir ce que Jésus fait !

Les deux évangélistes stationnés dans cette ville étaient Gary Smith et Daniel Garcia (qui a été diplômé du Bootcamp d’évangélisation). Les deux hommes ont exercé leur ministère cette semaine avec une onction formidable. J’entendais les témoignages de Mbeya même lorsque je prêchais dans d’autres villes. Vous entendrez davantage de ces témoignages de la bouche même de Gary et de Daniel dans les jours à venir.

Une fois encore, j’ai eu l’honneur de remettre officiellement leur diplôme aux étudiants du Bootcamp qui ont travaillé ici ces deux derniers mois en tant que stagiaires. Plutôt que de rentrer chez eux pour recevoir leur diplôme avec le reste de leurs camarades de classe, ils ont choisi de rester en Tanzanie après le voyage et la phase pratique du Bootcamp pour aider à organiser l’une des campagnes de l’opération ‘Décapole’. Comme vous le savez, si vous avez lu les rapports des soirées précédentes, il y a un groupe de stagiaires stationné dans chacune des cinq villes (27 stagiaires en tout qui ont travaillé sous la direction de 16 directeurs de campagne CfaN). Chaque soir, lorsque j’ai prêché dans leur ville, nous leur avons remis leur diplôme devant la foule massive de la campagne qu’ils ont aidé à organiser. Ces moments ont été si puissants et si émouvants.

Après la courte cérémonie de remise des diplômes, j’ai prêché l’Évangile, répétant ce que les deux autres évangélistes chargés de la campagne dans cette ville ont prêché chacune des quatre soirée précédentes et concluant par un court message sur Jésus – la Résurrection et la Vie ! Quelle fête du Saint-Esprit nous avons eue ! Il n’y a pas de message au monde plus exaltant que la résurrection de Jésus Christ ! Mais nous n’avons pas seulement parlé de la puissance de la résurrection comme d’une réalité historique au passé. Nous avons démontré la puissance de Jésus ressuscité, là, sur le terrain ! En Son nom, la maladie s’incline encore, et les démons fuient encore ! Une fois de plus, j’ai travaillé avec les étudiants du Bootcamp (maintenant diplômés), et nous avons prié pour les malades ensemble.

Jour 5

Des miracles étonnants se sont produits !

  • Une femme avait un goitre de la taille d’un pamplemousse depuis trois ans. Elle n’était jamais capable de toucher son cou sans douleur. Mais ce soir, ce goitre douloureux a complètement disparu ! Elle a démontré avec enthousiasme comment elle pouvait toucher l’endroit sans douleur !
  • Une autre femme nous a dit qu’elle avait été atteinte de folie depuis 1989. Lorsqu’il a été ordonné à la maladie mentale de partir pendant la prière, son esprit est devenu complètement clair. Une amie de la femme a confirmé son témoignage, en nous disant que la femme avait l’habitude de marcher nue, de parler en charabia, de jurer et de blesser les gens. Maintenant, elle a la paix dans son esprit et est complètement rétablie !
  • Une autre femme avait une terrible douleur à l’oreille depuis sa naissance.  Toute sa vie, elle n’avait pu entendre que si quelqu’un parlait fort. Hier, son ouïe est revenue complètement, et toute douleur a disparu !
  • Une autre femme était tombée il y a un an, et sa jambe était très enflée. Elle boitait tout le temps quand elle marchait. Hier, elle nous a dit qu’elle a rencontré la présence du Seigneur et a senti sa jambe se redresser. Maintenant, elle peut marcher sans douleur et sans boiter ! Elle a même été capable de courir sur scène !

Ce n’est qu’un petit échantillon des très nombreux miracles qui se sont produits ce soir et chaque soir dans chaque ville tout au long de la semaine (25 réunions en tout). Au cours des deux prochaines semaines, nous vous enverrons les rapports de chacun des évangélistes en poste dans les cinq villes. Comme vous le verrez, beaucoup de ces comptes-rendus sont époustouflants ! Ce n’est rien d’autre que notre Dieu à l’œuvre !

Merci de prier pour nous et de soutenir financièrement cette œuvre. Nous sommes au coude à coude dans la moisson !

Tout ceci est possible grâce à vous ! Merci !

Bien à vous pour l’Évangile,

Daniel Kolenda, évangéliste
(Avec Peter Vandenberg et toute l’équipe CfaN)

Jour 5

Un homme médecine est libéré ! - Mbeya, Tanzanie

Jour 5 | Impressions du dimanche

Iringa | Morogoro | Dodoma | Tunduma

Jour 4

Les moments forts à Dodoma

Jour 4 – Dodoma, Tanzanie

Des démons se manifestent

Ce matin, nous avons pris l’avion depuis la ville de Morogoro (où j’ai prêché hier soir) pour Dodoma (où j’ai prêché ce soir) pour la quatrième soirée de notre opération ‘Décapole’ où 5 campagnes ont lieu dans 5 villes simultanément ! Ici à Dodoma, les évangélistes Joe Turnbull et Paul Maurer exercent leur ministère depuis mercredi. Ils ont labouré le terrain et semé des graines. Ce soir, j’ai senti qu’une merveilleuse percée avait eu lieu. Après avoir prêché l’Évangile, au moment où j’ai commencé à prier pour les malades, des démons ont commencé à se manifester partout sur le terrain en nombre extraordinaire. Notre équipe de délivrance a eu fort à faire ce soir.

Jour 4 – Dodoma, Tanzanie

Puis j’ai demandé aux cinq stagiaires qui sont stationnés ici et travaillant à Dodoma depuis quelques semaines (et qui ont aussi officiellement obtenu leur diplôme ce soir), de m’aider à prier pour les malades.

4. den – Dodoma, Tanzanie

Nous avons vu de nombreux miracles étonnants se produire :

  • Un homme avait des problèmes avec son œil, ses jambes, ses épaules, ses oreilles et son cœur. Il ne pouvait pas voir de son œil gauche, mais son œil s’est ouvert ce soir, et il peut voir maintenant très bien. Toute la douleur a quitté son corps à chaque endroit où il avait mal.
  • Un autre homme avait un corset dans le dos. Il utilisait une canne pour marcher et devait prendre des médicaments contre la douleur. Il a cessé d’utiliser sa canne et son dos a été complètement guéri. Il a bondi sur toute la scène, montrant comment son dos et ses jambes avaient repris des forces.
  • Une femme avait de fortes douleurs à la colonne vertébrale et devait utiliser des béquilles. Après la prière, elle a couru sur la scène, montrant comment elle avait été guérie.
  • Une autre femme avait une lourdeur sur elle et des douleurs à la tête. Elle ne pouvait pas aller à l’université ou faire ce qu’elle voulait dans la vie à cause de la douleur constante. Toute la douleur a quitté son corps pendant la prière.
  • Une autre femme avait souffert d’asthme sévère pendant 5 ans, mais ce soir, toutes les douleurs dans sa poitrine ont disparu et elle a pu respirer normalement !
  • Pendant 22 ans, une autre femme n’avait pas pu se pencher en avant à cause de la douleur intense dont elle souffrait. Ce soir, elle a été soulagée de cette douleur ; toute sa mobilité a été restaurée.
  • Un homme nous a également dit qu’il était venu mercredi à la campagne en étant un alcoolique invétéré. Il n’a pas bu un seul verre depuis que nous avons prié pour lui et il est totalement libre.

Demain, je m’envole pour la cinquième et dernière ville où je prêcherai cette semaine dans le cadre de notre campagne opération ‘Décapole’. J’ai déjà entendu de merveilleux témoignages de ce que Dieu fait là-bas. Je remettrai un diplôme aux stagiaires du Bootcamp qui y sont stationnés et je prêcherai une fois de plus.

J’ai également hâte de saluer l’église « Nations Church » en direct du terrain de campagne. L’église ne sera inaugurée que le 15 août, mais des centaines de membres de l’équipe de lancement se réunissent déjà chaque dimanche matin pour des cultes de louange et d’intercession. Alors que je me prépare à prêcher le soir, ils se réuniront à Orlando le matin. Mettre en relation le mouvement mondial d’évangélisation avec la vie d’une église locale est une partie très palpitante de ce que Dieu fait. Merci de continuer à prier pour nous.

Tout ceci est possible grâce à vous ! Merci !

Bien à vous pour l’Évangile,

Daniel Kolenda, évangéliste
(Avec Peter Vandenberg et toute l’équipe CfaN)

Soutenir la Décennie Moisson Double

 

 

Jour 4

Tunduma, Tanzanie

Jour 4

Morogoro, Tanzanie

Tag 4

Iringa, Tanzanie

Day 4

Mbeya, Tanzania

Jour 3

Les moments forts à Morogoro

Jour 3 – Morogoro, Tanzanie

Moisson énorme

Ce soir, j’ai prêché à Morogoro en Tanzanie, la troisième des cinq villes où je vais me rendre cette semaine. C’est étonnant d’arriver dans une ville après l’autre, sur des terrains de campagne pleins avec une grande attente et où la récolte est en cours. Nous vivons des jours de récolte extraordinaires !

Les évangélistes CfaN Jared Horton et Evelina Smane ont mené la campagne ici avec une grande efficacité depuis mercredi (et ils continueront après mon départ jusqu’à dimanche soir).

Ce soir j’ai prêché l’Évangile, puis j’ai travaillé avec les stagiaires du Bootcamp stationnés ici (et qui ont officiellement obtenu leur diplôme ce soir) pour prier pour les malades.

Jour 3 – Morogoro, Tanzanie

Des miracles merveilleux se sont produits ! En voici quelques-uns :

  • Une dame qui était incapable de marcher à cause de jambes enflées depuis deux ans a été guérie.
  • Une autre femme a été guérie après avoir été incapable de se pencher, de marcher ou de travailler à cause de problèmes cardiaques.
  • Un homme qui était paralysé du côté gauche et incapable de marcher pendant deux ans a été totalement guéri.
  • Une femme qui ne pouvait pas bouger sa main gauche pendant un an a été guérie, et bien d'autres encore !

Aussi incroyables que soient toutes ces choses, chacune des cinq villes vit et rapporte des choses tout aussi incroyables. J’ai entendu des témoignages de tous les côtés. J’ai hâte de les partager avec vous dans les semaines à venir !

Demain, je me rendrai à Dodoma pour la quatrième soirée de cette opération ‘Décapole’, et dimanche je terminerai à Mbeya. Merci d’entourer toute notre équipe de volontaires, de techniciens, de stagiaires et d’évangélistes dans la prière alors que nous nous efforçons de rentrer cette énorme moisson ici en Tanzanie.

Tout ceci est possible grâce à vous ! Merci !

Bien à vous pour l’Évangile,

Daniel Kolenda, évangéliste
(Avec Peter Vandenberg et toute l’équipe CfaN)

Soutenir la Décennie Moisson Double

 

 

Jour 3

Tunduma, Tanzanie

Jour 3

Impressions de Dodoma et Mbeya

Iringa, Tanzanie | Jour 2

Jour 2

C’est tellement bouleversant de voir tout ce que Dieu fait.

En ce moment, cinq villes de Tanzanie ont des campagnes d’évangélisation CfaN en cours. De plus, nous avons également des équipes qui prêchent l’Évangile dans d’autres pays africains et dans d’autres nations du monde. Et même à Orlando, où notre nouvelle église locale se réunit, il y a une évangélisation radicale et continue dans les rues. Un mouvement d’évangélisation est en train de naitre et cela me remplit de joie d’avoir le privilège de vivre ce moment historique.

Jour 2

Ce matin, j’ai pris l’avion de Mbeya (près de l'endroit où j'ai prêché hier soir) pour Iringa (où j’ai prêché ce soir).

Une fois de plus, comme hier soir, avec Peter Vandenberg, j’ai eu l’honneur de remettre officiellement leur diplôme aux stagiaires du Bootcamp qui ont été stationnés ici pendant les six dernières semaines pour aider à préparer cette campagne. Quel travail incroyable ils ont fait et quel groupe remarquable d’étudiants réunis par le Seigneur – maintenant diplômés.

Jour 2

Après avoir prêché un message clair de l’Évangile et vu plusieurs milliers de personnes répondre, nous avons prié avec les stagiaires pour les malades et des miracles étonnants ont eu lieu.

  • Une femme qui était courbée au niveau de la taille – à presque 90 degrés – depuis 2 ans a été totalement guérie ! Elle marchait tout autour du terrain sans plus aucune douleur.
  • Une femme avec des tumeurs douloureuses des deux côtés de la taille (de la grosseur d’un poing) a dit que les tumeurs ont instantanément disparu pendant la prière, ainsi que toute la douleur.
  • Une femme qui ressentait une douleur brulante dans ses jambes, 24 heures sur 24 depuis 2018, a été guérie ce soir. Au début de la réunion, la douleur était si forte qu’elle ne pouvait pas se tenir debout. À la fin du rassemblement elle était complètement rétablie.
  • Une femme âgée a témoigné qu’elle avait fait une mauvaise chute il y a plusieurs mois, qui l’avait laissée paralysée du côté gauche de son corps et elle ne pouvait plus parler. Ce soir, après la prière, la paralysie a complètement disparu et elle a retrouvé la parole. Quand je lui ai demandé si elle avait encore des effets persistants de la paralysie, elle a répondu qu’il n’y avait qu’un léger engourdissement du côté gauche. J’ai prié pour elle une nouvelle fois et là, sur la plateforme, l’engourdissement restant est parti et elle a été complètement guérie !
  • Un homme et une femme ont témoigné qu’ils avaient été sourds pendant de nombreuses années. Ils ont tous deux été complètement guéris ce soir.
  • Une jeune femme a raconté qu’elle souffrait depuis 7 ans d’une douleur au sein gauche. Les médecins envisageaient de l’opérer mais ce soir, la douleur a complètement disparu !

Ce ne sont que quelques-uns des nombreux témoignages merveilleux que nous avons entendus. Alors même que nous terminions la réunion, d’innombrables personnes faisaient la queue pour témoigner des grands miracles que Dieu avait faits pour elles.

Demain, je m’envole pour la ville suivante (Morogoro) où la campagne se poursuit. Merci de continuer de prier pour nos cinq équipes dans les cinq villes alors que nous continuons à prêcher l’Évangile ici en Tanzanie.

Tout ceci est possible grâce à vous ! Merci !

Bien à vous pour l’Évangile,

Daniel Kolenda, évangéliste
(Avec Peter Vandenberg et toute l’équipe CfaN)

Jour 2

Adoration à Iringa, Tanzanie

Jour 2 avec l'évangéliste Evelina Smane à Morogoro, Tanzanie

Je prêcherai l'Évangile jusqu'à ce que le dernier souffle de mes poumons s'épuise. J'appartiens à Jésus !

Un jalon historique

Tunduma, Tanzanie | Jour 1

Opération ‘Décapole’

Compte-rendu du Jour 1

Ce soir, nous avons franchi une étape historique. Pour la première fois dans l’histoire du ministère, nous avons lancé avec succès cinq campagnes d’évangélisation simultanées dans cinq villes différentes. Comme vous pouvez l’imaginer, la logistique nécessaire à la réalisation d’un tel projet a été énorme. Je peux vraiment dire que l’équipe CfaN est la meilleure du monde. Je leur suis si reconnaissant et je suis si fier de travailler avec eux.

Les cinq villes dans lesquelles nous sommes présents sont Tunduma, Iringa, Morogoro, Dodoma et Mbeya. Les campagnes dans chaque ville se dérouleront à partir de ce soir jusqu’à dimanche (cinq soirées chacune). Si vous vous demandez comment nous pouvons faire cela, c’est grâce à l’initiative de « multiplication » que nous menons depuis plusieurs années maintenant. Dans chaque ville, deux évangélistes prêchent deux soirées chacun. La plupart de ces prédicateurs sont des diplômés de notre Bootcamp d'évangélisation ! Je prêche une soirée dans chaque ville, puis je passe à la suivante où la campagne est en cours.

Jour 1

Dodoma, Tanzanie

Jour 1

Mbeya, Tanzanie

Jour 1

Tunduma, Tanzanie

Jour 1

Iringa, Tanzanie

Jour 1

Morogoro, Tanzanie

Mais il n’y a pas que les évangélistes qui se multiplient. Les organisateurs, les techniciens et les directeurs de campagne se multiplient également !

Bien sûr, le mot « Décapole » signifie 10 villes. Lors de notre première opération (l’année dernière, pendant la pandémie de COVID), nous avons commencé avec 5 campagnes sur deux semaines (3 campagnes en une semaine et 2 campagnes la suivante). Cette fois, nous sommes passés à 5 campagnes en une semaine (nous ferons de même en octobre). L’année prochaine, nous lancerons des opérations ‘Décapole’ à part entière, avec 10 campagnes simultanées dans 10 villes sur deux semaines ! Puis nous commencerons à faire plusieurs opérations ‘Décapole’ chaque année, ce qui se traduira par plusieurs millions de conversions par an ! (Tout ceci en plus de nos « campagnes d’évangélisation phares » super massives dans les grands centres de population que nous continuerons à mener).

Ce soir, j’ai commencé dans la ville de Tunduma

Cette petite ville n’a pas vu de campagne depuis que Reinhard Bonnke est venu ici au début des années 90. Un tiers de la population de la ville a assisté ce soir à la première session de la campagne. Un départ exceptionnel, quel que soit le critère.

La ville est pleine d’excitation. Alors que j’étais assis dans ma chambre avant la réunion de ce soir, j’entendais des « voitures sonorisées » circuler dans les rues et faire des annonces. Je ne comprenais pas la langue, sauf un mot : ‘Kolenda’. Ils annonçaient encore et encore l’arrivée de notre équipe et la campagne qui commence ce soir. J’avais hâte de prêcher et de dire aux gens que Kolenda ne peut pas les sauver. Je ne suis pas venu ici pour qu’ils apprennent le nom de Kolenda. Je suis venu pour proclamer le nom qui est au-dessus de tout autre nom, le nom de Jésus ! La ville a été remplie de milliers de cris alors que la foule criait à l’unisson : « Jésus, Jésus, Jésus ! ».

Dans chaque ville, nous avons également des étudiants du Bootcamp qui travaillent ici depuis 6 semaines pour aider à organiser la campagne.

Ce soir, ceux qui sont stationnés à Tunduma ont été officiellement diplômés et Peter Vandenberg et moi-même leur avons remis leurs diplômes et leurs bagues devant les dizaines de milliers de personnes présentes. Je ferai cela chaque soir en voyageant de ville en ville avec les stagiaires qui y sont stationnés, dès mon arrivée.

De plus, ces mêmes stagiaires qui ont travaillé à Tunduma m’ont aidé à prier pour les malades et à interviewer les gens qui avaient des témoignages ce soir. Ils ont exercé leur ministère avec beaucoup de puissance et d’onction. J’étais si fier d’eux.

De puissants miracles se sont également produits, notamment :

  • Jésus a guéri un homme qui ne pouvait ni respirer, ni sauter, ni crier pendant plus de 15 mois. et il s’est réjoui en sautant et en dansant sur scène !
  • Une femme avait une cataracte et ne pouvait pas voir depuis 12 mois. Jésus l’a guérie et elle était capable de voir des doigts levés, à distance !
  • Une autre femme avait tellement mal au dos qu’elle ne pouvait pas se pencher depuis 6 mois ; elle a été guérie et entièrement capable de se pencher, de se réjouir et de louer Dieu.
  •  Une femme était incapable de marcher mais ce soir, elle a marché pour la première fois depuis 8 ans ! Sa sœur pleurait, sautait et se réjouissait de tout ce qui se passait.
  • Une autre femme avait un problème avec sa colonne vertébrale depuis 12 mois et ne pouvait pas du tout se pencher. Jésus l’a guérie et elle s’est penchée, se réjouissant et louant Jésus.

Il y avait tant de témoignages de guérison que la situation sur scène est devenue assez chaotique. Mais comme l’évangéliste Reinhard Bonnke avait l’habitude de dire : « C’est le genre de chaos pour lequel nous avons prié ». Chaque soir, mes comptes-rendus viendront d’une autre ville. Nous continuerons à partager les témoignages des différents évangélistes dans les cinq villes dans les jours et semaines à venir.

Merci de continuer à prier pour nous et pour chacune de ces villes. La Tanzanie sera sauvée !

Tout ceci est possible grâce à vous ! Merci !

Bien à vous pour l’Évangile,

Daniel Kolenda, évangéliste
(avec Peter Vandenberg et toute l’équipe CfaN)

Soutenir la Décennie Moisson Double

 

 

 

Evelina Smane

Cela se passe en ce moment même dans toute la Tanzanie ! Ce soir, dans 5 villes, 5 campagnes d’évangélisation vont être lancées.

Nos cinq camions sont arrivés à leur destination respective en Tanzanie et tous sont en train de mettre en place leurs systèmes.

En route pour la Tanzanie

Nos immenses bannières ont été fixées à l'avant et à l'arrière de nos camions car nous avons des longueurs surdimensionnées.

Compte-à-rebours jusqu’à l’opération ‘Décapole’

Le mois dernier, plus de 90 diplômés du Bootcamp d’évangélisation ont terminé leur voyage et la phase pratique de 3 semaines en Tanzanie, où nous avons vu des milliers et des milliers de conversions, de guérisons et de délivrances. C’est comme si le deuxième chapitre des Actes des Apôtres se déroulait à nouveau sous nos yeux, en couleur !

Mais ce n’est vraiment que le début pour la Tanzanie en 2021. Nos équipes ont à peine eu le temps de secouer la poussière africaine de leurs chaussures qu’il est déjà temps de tourner notre attention collective vers la prochaine série d’événements passionnants qui aura lieu le mois prochain !

Opération ‘Décapole’ du 9 au 13 juin 2021

5 campagnes, 5 villes – en 5 jours !

Alors que certains étudiants du Bootcamp sont rentrés chez eux, beaucoup sont restés pour continuer à offrir leur aide aux équipes d’organisation des campagnes. Ces équipes sont maintenant sur le terrain en Tanzanie depuis des mois, travaillant jour après jour pour former et équiper les responsables d’églises locales et les bénévoles pour la tâche gigantesque qui les attend, et pour gérer la quantité vraiment écrasante de paperasse générée par de multiples événements publics.

Il ne se passe pas un jour sans qu’il y ait un défi ou un autre. Il peut s’agir d’une autorisation manquante, d’un problème avec les autorités locales ou de volontaires de la campagne qui ont besoin d’une formation complémentaire. Nos organisateurs de campagne doivent être disponibles tous les jours de la semaine, parfois à des heures très tardives, car ils organisent réunion sur réunion pour former et enseigner. C’est physiquement très exigeant, surtout sous la chaleur tropicale. Et c’est quand tout fonctionne bien !

« Comment pouvons-nous résoudre ce problème ? »

L’Afrique amène ses propres défis, comme les interruptions régulières de l’alimentation électrique ou le manque d’eau potable. Et ce sont des obstacles qui sont encore plus probables lorsque vous travaillez dans des villes de taille moyenne, plutôt que dans les grandes métropoles où le progrès technologique est plus rapide et plus constant.

L’organisateur idéal d’évangélisations doit être quelqu’un de bien formé, qui « coule » dans les dons et les fruits du Saint-Esprit, et qui a un esprit flexible, orienté vers les solutions. Son attitude de prière doit être à tout moment : « Comment pouvons-nous résoudre ce problème ? ». Et c’est là qu’il est de la plus haute importance pour lui d’avoir une équipe partageant le même état d’esprit, formée sur le plan pratique et fondée sur le plan spirituel.

Formés, équipés – et maintenant envoyés !

Pendant la semaine de l’opération « Décapole » bien chargée, l’évangéliste Daniel Kolenda prêchera lors d’une soirée dans chacune des cinq villes. Cependant, la responsabilité principale de gagner des âmes dans chaque ville repose sur les épaules de nos équipes d’évangélistes, choisies par Daniel Kolenda. Chacun de ces évangélistes inspirés par le Saint-Esprit est passé par le creuset d’une formation intense, à la fois par le Bootcamp d’évangélisation et par de nombreux mois de travail acharné au sein de diverses équipes d’organisation.

Ils ont été testés sur le terrain et ont consacré le temps, les efforts et le dévouement que les normes extrêmement élevées de CfaN exigent. Nous remercions Dieu pour chacun de ces évangélistes en feu et sommes impatients de voir la moisson qu’ils rentreront au cours de cette première opération « Décapole » en 2021.

Ce n’est que la première opération ‘Décapole’ de cette année !

Nous allons de l’avant avec la vision que le Seigneur a donnée à Daniel Kolenda et à toute l’équipe CfaN. Et le Seigneur a dit : « Multipliez et collaborez » ! Alors oui, ce n’est que la première opération ‘Décapole’ prévue cette année. En octobre 2021, il y en aura une autre exactement comme celle-ci.  Est-ce intimidant ? Oui, cela l’est. Mais nous ne ralentissons pas. Nous ne reculons pas. Et nous savons de toutes les fibres de notre être que Celui qui donne la vision permet aussi de l’accomplir.

Un nouveau camion pour l’Afrique de l’Est

Winfried Wentland nous a récemment expliqué l’énorme défi que représente la recherche du bon type de camions que nous aimerions ajouter à notre flotte actuelle pour l’Évangile en Afrique. Des demandes bureaucratiques exhaustives aux spécifications techniques et à la longueur du châssis très spécifique, ce n’est pas une tâche facile. Mais Wini n’est pas connu pour baisser les bras ! Après une longue et épuisante recherche, et juste au bon moment, il a pu trouver un camion approprié pour la Tanzanie. N’ayant que quelques heures pour faire le travail, notre équipe technique s’est empressée d’adapter le camion aux besoins de nos équipes, le transformant en une plate-forme indépendante entièrement fonctionnelle avec du matériel de sonorisation et un générateur. Quelques jours après l’achat, le camion était déjà en route pour la Tanzanie afin d’être utilisé dans le cadre des activités de la phase pratique du Bootcamp actuel.

En ce moment, dans les semaines précédant les campagnes de l’opération ‘Décapole’ en juin, il est à nouveau utilisé plusieurs fois par jour, préparant le terrain pour la prédication de l’Évangile partout où les équipes peuvent se rendre.

Le livret “What’s Next?” – un outil puissant pour l’évangélisation auprès des enfants

Chaque événement d’évangélisation mené par CfaN, petit ou grand, fait l’objet des mêmes méthodes de suivi détaillées. Cela inclut la remise d’un exemplaire de notre brochure de travail de suite « Maintenant que vous êtes sauvé » à chaque converti. Des centaines de millions de ces brochures ont aidé de tout nouveaux chrétiens à comprendre la décision qu’ils ont prise et les étapes qu’ils doivent franchir pour devenir un chrétien mature.

La Tanzanie est le site de notre projet pilote pour un tout nouveau domaine d’activité passionnant du travail de suite de CfaN. « What’s next ? » (en français « Et ensuite ? ») est un beau livret de suivi original que l’évangéliste Daniel Kolenda a écrit spécialement à l’intention des enfants. Dans un langage vif et clair, ce petit livre aide les enfants qui viennent de recevoir Jésus comme leur Sauveur à réfléchir à leur décision et leur enseigne les prochaines étapes vitales de leur voyage en tant que chrétien. Les sujets abordés comprennent la lecture de la Bible, l’intégration dans une église locale et la prière.

Livret ‘What’s Next?’

Les frais de production et de stockage sont couverts localement :

500 000 livrets = 26 700 €
1 000 livrets = 53,40 €
100 livrets = 5,34 €
1 livret = 0,053 €

Donate for booklets

 

 

Laissez les petits enfants venir à moi …

Partout en Afrique, on voit beaucoup plus de jeunes que de personnes âgées. La population de l’ensemble du continent compte 50 % de personnes âgées de moins de 16 ans ! Les enfants constituent le groupe démographique le plus important partout en Afrique. Et nous les voyons se tourner vers Jésus en nombre record, partout où l’Évangile est prêché. Pouvez-vous seulement commencer à imaginer l’impact éternel de vies remises au Christ très tôt ? Des vies consacrées à servir le Seigneur dès l’enfance !

Dieu nous aime tant qu’Il aimerait nous épargner les effets d’une vie vécue dans le péché et la honte ! Il n’est pas étonnant que Jésus nous ait spécifiquement dit : « Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi ; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent » (Matthieu 19:14).

Ce merveilleux outil d’évangélisation a déjà été traduit en swahili et a été utilisé par nos évangélistes du Bootcamp au cours des dernières semaines dans un grand nombre d’évangélisations de proximité auprès des enfants. En fait, nous en avons déjà imprimé 500 000 – oui, un demi-million ! – uniquement pour cette phase de projet pilote. Et nous en aurons besoin de beaucoup plus pour les prochains mois d’évangélisation en Afrique de l’Est. Pour réduire les coûts autant que possible, ces livrets sont imprimés sur place en Tanzanie, ce qui réduit nos frais d’expédition et de stockage au strict minimum.

Merci donc à vous, chers amis et partenaires du ministère pour votre fidélité, vos messages d’encouragement et d’amour, votre soutien financier et votre engagement – cela signifie plus pour nous que vous ne pouvez l’imaginer. Nous sommes pleins d’énergie et ravis d’être ici, sur la ligne de front, avec vous.

Le meilleur est encore à venir !

Daniel Kolenda, évangéliste
P.S. Si vous souhaitez soutenir spécifiquement l’impression du livret « What’s Next? » pour conduire les enfants à Jésus, veuillez indiquer la référence « Livret ‘What’s Next’ » sur votre virement bancaire. Vous pouvez également faire un don. Merci d’avance pour votre don d’amour pour ces précieux enfants.