Blog ‘Décapole‘ Octobre 2021

'Décapole' signifie « dix villes ». Après avoir mené des campagnes d’évangélisation dans 5 villes de Tanzanie pendant l’été, nous nous concentrons maintenant sur la métropole de Dar es Salaam, où nous mènerons 6 campagnes d’évangélisation simultanément.

Dar es Salaam, Tanzanie – Dernier jour

UN NOUVEAU RECORD !

Dar es Salaam ne sera plus jamais la même ! 210 553 décisions ont été prises pour Jésus et ce n’est que le début ! La phase pratique du Bootcamp actuel n’est que dans deux semaines et nous serons de retour sur le terrain de campagne ! La moisson est mure !!

Dar es Salaam, Tanzanie – Dernier jour

210 553 décisions pour Jésus à Dar es Salaam !

Une fois de plus, un nouveau record a été atteint ! Ce soir, nous avons conclu la cinquième soirée de l’opération ‘Décapole’ – six campagnes dans six régions durant cinq soirées chacune (trente soirées de campagnes) – le tout en une semaine ! En outre, nous avons mené deux semaines d’« Invasion de l’Évangile » avant les campagnes, au cours desquelles les diplômés du Bootcamp ont mené des centaines d’évangélisations de proximité dans la région. Au total, nous avons enregistré 210 553 décisions pour Jésus ici à Dar es Salaam ! Alléluia !

Le mot ‘Décapole’ signifie « dix villes » en grec

À l’époque du Christ, la « Décapole » était une région spécifique (principalement peuplée de païens) dans laquelle Jésus a accompli certains de Ses grands miracles. Nous nous sommes approprié ce mot car il décrit parfaitement une vision que le Seigneur nous a donnée d’une augmentation exponentielle, en passant d’une campagne par semaine à dix campagnes !  

Daniel Kolenda a prêché à Kawe lors de la dernière nuit.

Dans un quartier de Dar es Salaam connu sous le nom de Kawe. La foule était bouillante d’enthousiasme. Les deux évangélistes stationnés ici sont parmi les meilleurs. L’évangéliste Levi Lutz (le directeur du Bootcamp CfaN) et l’évangéliste Macoby Donaldson (le directeur de l’Alliance d’évangélisation CfaN) travaillent en tandem ici. Après que j’ai prêché l’Évangile, l’évangéliste Donaldson a prié pour les malades et de nombreux miracles étonnants se sont produits. Plusieurs personnes qui ne pouvaient pas marcher ont été guéries. Un homme, sourd depuis quinze ans, a été guéri. Des paralytiques ont été guéris, et bien d’autres encore !

Bien à vous dans l’Évangile,

Daniel Kolenda 
(Avec toute la famille CfaN)

Aider la Décennie Moisson Double

Dar es Salaam, Tanzanie – Jour 4

Vous vivrez !

« Parce que je vis, vous vivrez aussi ! »Seul Jésus peut délivrer, guérir et sauver ! Il fait quelque chose de magnifique en Tanzanie. Regardez ce récapitulatif de la quatrième soirée à Kigamboni !

Jour 4

Récapitulatif de la quatrième soirée à Mbagala, où les évangélistes Roselyne Ayeola et Rob Enge ont été stationnés cette semaine.

Mbagala Dar es Salaam, Tanzanie

Le même Jésus – Jour 4

Je viens de rentrer de la prédication de non pas une mais de deux campagnes ce soir, dans deux parties différentes de Dar es Salaam, en Tanzanie. La première était dans une région appelée Kigamboni où les évangélistes Randy Roberts et Joe Turnbull sont stationnés. La seconde était dans un endroit appelé Mbagala, où les évangélistes Robert Enge et Dr Roselyne Ayeola sont en poste. Ce sont deux des six campagnes CfaN qui se déroulent simultanément cette semaine à Dar es Salaam. Sur chaque terrain de campagne, l’Évangile est prêché et des multitudes sont sauvées. Dans chaque campagne, ce soir, le Saint-Esprit est tombé alors que chaque évangéliste priait pour le baptême du Saint-Esprit.

Et dans chaque campagne, des miracles et des guérisons ont eu lieu. En voici quelques-uns de Kigamboni et de Mbagala :

  • Christina n’entendait pas de l’oreille droite depuis 5 ans. Elle a dit qu’elle avait l’impression qu’un insecte tournait dans sa tête. Pendant la prière, elle a senti quelque chose sortir de son oreille, puis elle a pu entendre parfaitement !
  • Ruth avait de graves problèmes de foie depuis l’âge de 14 ans. Souvent, elle ne pouvait pas bouger son corps sans ressentir de terribles douleurs. Ce soir, pendant la prière pour le baptême du Saint-Esprit, elle est tombée par terre et a commencé à parler en langues pour la première fois. Elle a senti une lourde obscurité la quitter, et elle n’a plus ressenti aucune douleur lorsqu’elle s’est relevée.
  • Walter a marché avec des béquilles pendant trois mois après un accident. Ce soir, il a été guéri ! Il a jeté ses béquilles et a été capable de marcher sans elles.
  • Midizimi était complètement sourde depuis 6 ans. Ce soir, Jésus lui a ouvert les oreilles !

Il est étonnant de penser que dans chaque campagne, peu importe qui prêchait et peu importe qui priait, Jésus est le même ! Ces réalisations ne sont pas les nôtres, et nous ne pouvons pas nous en attribuer le mérite. Toute la gloire revient à Celui qui a dit : « Sans moi, vous ne pouvez rien faire ».

Demain sera la dernière soirée de cette opération ‘Décapole’ pour les six campagnes. Merci de continuer de prier pour nous.

Bien à vous dans l’Évangile,

Daniel Kolenda 
(Avec toute la famille CfaN)

Aider la Décennie Moisson Double

 

 

Jour 4

Kigamboni à Dar es Salaam, Tanzanie

Kigamboni à Dar es Salaam, Tanzanie

Jour de puissance – Jour 3

La récolte est mûre ! Dieu agit d’une manière que nous n’avons jamais vue auparavant en Tanzanie. Ce soir, lors de la troisième soirée de l’Opération ‘Décapole’ CfaN avec 6 campagnes d’évangélisation se déroulant simultanément, l’Évangile a été prêché, des personnes ont été sauvées, guéries et libérées !

Dar es Salaam, Tanzanie – Jour 3

Jour de puissance

J’aimerais que vous puissiez voir de vos propres yeux ce qui se passe ici à Dar es Salaam. C’est absolument étonnant et surnaturel. Honnêtement, je n’ai pas les mots pour le décrire de manière adéquate. Il y a vraiment un mouvement d’évangélisation et de moisson qui se produit ici ! Bien sûr, il y a des milliers de volontaires et près de 2 200 églises qui participent (c’est normal). Mais ce qui est stupéfiant, c’est qu’au sein même de notre équipe CfaN, plus de 120 personnes (pour la plupart des diplômés du Bootcamp et presque tous des volontaires) travaillent avec un zèle que je n’ai jamais vu nulle part. Cela ne peut être que l’œuvre du Saint-Esprit.

Beaucoup d'entre eux sont ici, en Tanzanie, depuis plusieurs mois. Ils travaillent de l’aube au crépuscule, souvent des journées de 12 heures ! Ils ne sont pas payés et on ne les force pas. Ils veulent tous être ici. Ils travaillent parce qu’ils aiment Jésus et qu’ils veulent voir l’Évangile changer des vies. Ensemble, ils ont travaillé pour cette Opération ‘Décapole’ pendant près de 40 000 heures ! Pour mettre cela en perspective, s’il s’agissait d’heures de travail normales à temps plein (40 heures par semaine, 52 semaines par an), cela représente plus de 19 ans de travail !!!

Joyeuse « réunion de famille » CfaN

Ce soir, nous avons retrouvé toute l’équipe pour le diner. C’était comme une grande réunion de famille. Imaginez la scène : des hommes et des femmes de tous les continents, une équipe plus soudée que la plupart des familles qui font la fête ensemble, s’aiment et se réjouissent dans la joie pure de la moisson ! (Voir la photo) Je n’ai jamais rien vu de tel. Et ce n’est que le début. Notre prochaine classe d’étudiants Bootcamp quitte Orlando dans deux semaines et se rendra au Nigéria pour son voyage de phase pratique (où de nombreux diplômés ici en Tanzanie serviront de coachs et de chefs d’équipe).

L’accomplissement d’un rêve

Le verset qui résonne dans mon cœur est tiré du Psaume 110:3 « Ton peuple sera un peuple de franche volonté, au jour de ta puissance … ». Je ne peux pas m’empêcher de me demander si Dieu n’accélère pas la récolte pour une raison stratégique. Se pourrait-il que le temps soit plus court que ce que nous pouvons imaginer ? Et si nous étions dans une fenêtre d’opportunités qui va se refermer ? Une grande partie de ce que nous voyons est la réalisation d’un rêve que j’ai porté dans mon cœur. Mais je ne peux pas m’en attribuer le mérite. Je ne peux pas en rendre compte. Je ne comprends même pas comment cela est possible. C’est l’œuvre du Seigneur, et c’est merveilleux à nos yeux !

Jour 3

Des miracles à Jangwani

Ce soir, j’ai prêché dans la troisième des 6 campagnes en cours, simultanément ici à Dar es Salaam. Dans ce quartier de la ville appelé Jangwani, les évangélistes Jim et Kathy Leamon et l’évangéliste Jacob Ebersole (tous diplômés du Bootcamp) sont stationnés. Tous trois étaient des organisateurs de premier plan lors d’opérations ‘Décapole’ précédentes. Maintenant, ce sont eux les évangélistes ! J’ai prêché sur le sang de Jésus, brisé des malédictions et brûlé des objets occultes. Jim a prié pour les malades, et de merveilleux miracles se sont produits.

  • Une femme musulmane était incapable de marcher depuis cinq ans, et alors que Jim a prié ce soir, sa jambe a commencé à trembler et la douleur est partie. Maintenant, elle peut marcher sans douleur.
  • Une jeune femme souffrait de graves douleurs à la taille depuis près de cinq ans. Mais après les prières, la douleur a disparu. Elle pouvait même se pencher comme jamais auparavant.
  • Une autre femme n’avait pas été capable de voir depuis trois ans, mais maintenant elle peut voir même les choses qui sont à une longue distance.

Une femme a également témoigné que j’avais prié pour elle lors de notre campagne dans cette ville en 2013. À l’époque, elle était incapable d’avoir des enfants. Mais Dieu l’a guérie lors de cette campagne, et ce soir elle a donné ce témoignage avec son enfant miracle qui se tenait à côté d’elle !

Demain soir, je vais prêcher dans deux campagnes à la fois (c’est la première fois que je fais cela en Afrique). Ce sera une journée très intense. Merci de prier pour moi et toute l’équipe ici alors que nous allons à grands pas vers la ligne d’arrivée.

Bien à vous dans l’Évangile,

Daniel Kolenda 
(Avec toute la famille CfaN)

Aider la Décennie Moisson Double

 

 

Dar es Salaam, Tanzanie – Jour 2

Lukas Repert à Gongo la Mboto

Lukas Repert de notre bureau de Francfort nous apporte une petite mise à jour depuis Gongo la Mboto, en Tanzanie.

Dar es Salaam, Tanzanie – Jour 2

Marcher, sauter et louer Dieu !

Dieu est Celui qui nous guérit ! Une femme infirme est montée sur scène en agitant ses béquilles dans les airs ! Un autre homme qui ne pouvait pas marcher depuis deux ans a été guéri. Dieu agit en Tanzanie et ce n’est que le début. L’Afrique sera sauvée !

Dar es Salaam, Tanzanie – Jour 2

Marcher, sauter et louer Dieu !

Ce soir, j’ai prêché dans la deuxième des six villes où des campagnes CfaN se déroulent simultanément cette semaine. Le quartier connu sous le nom de ‘Gongo La Mboto’, est le lieu où se trouvent les évangélistes Daniel Garcia et Lukas Repert (tous deux diplômés du Bootcamp d’évangélisation CfaN). Après que j’aie prêché l’Évangile, ils ont exercé leur ministère auprès des malades. De nombreux miracles étonnants se sont produits, mais surtout beaucoup de personnes qui ne pouvaient pas marcher ont été guéries.

Une dame n’avait pas pu marcher pendant six ans. Elle est arrivée sur scène partiellement guérie. Daniel Garcia a prié pour elle, et elle a reçu sa pleine guérison, là, sur l’estrade, sous les yeux de tous ! Elle a dansé et s’est mise à louer Jésus. De même, une autre femme est montée sur scène en brandissant sa béquille en l’air et elle a commencé à danser avec cette béquille. Puis un homme a témoigné qu’il ne pouvait plus marcher depuis deux ans. Et en fait, il n’était même pas capable de plier ses jambes. Mais ce soir, Jésus l’a guéri. Il a dansé et plié joyeusement les jambes sur la scène.

Dans chacune des six campagnes en cours ce soir, des choses étonnantes se sont produites : des yeux aveugles et des oreilles sourdes se sont ouverts, des personnes se sont levées de leur civière devant des foules immenses, des boiteux ont jeté leurs béquilles et, plus important encore, nous avons compté des milliers et des milliers de décisions documentées pour Jésus.

C’est le temps de la moisson ici à Dar es Salaam. Merci de continuer à prier pour nous. Encore trois jours devant nous !

Bien à vous dans l’Évangile,

Daniel Kolenda 
(Avec toute la famille CfaN)

Aider la Décennie Moisson Double

 

 

Jour 2

Mbagala

Jour 2

Jangwani

Dar es Salaam, Tanzanie – Jour 2

MIRACLES, SIGNES ET MERVEILLES

« Il n’y a personne dans ce monde qui puisse vous sauver, sauf un seul, et Son nom est JÉSUS ! ». Nous sommes sur le terrain en Afrique EN CE MOMENT, prêchant aux multitudes l’Évangile de Jésus Christ. Nous voyons des conversions, des signes et des merveilles en Son Nom !

Opération ‘Décapole’

Rapport Jour 1

Notre troisième opération ‘Décapole” a commencé ici ce soir à Dar es Salaam, en Tanzanie. Au cours des cinq prochaines soirées, nous mènerons six campagnes simultanées dans six quartiers différents de la ville. Dar es Salaam est la plus grande ville de Tanzanie, avec une population très dense et très étendue. Se déplacer d’un bout à l’autre de la ville peut prendre plusieurs heures. Cela signifie qu’une campagne dans une partie de la ville serait inaccessible pour le reste de la population vivant dans d’autres zones. La solution que le Seigneur nous a donnée à ce problème (et à bien d’autres) est d’organiser ces multiples campagnes simultanées qui nous permettront ensemble d’atteindre la quasi-totalité de la population !

Dans chaque endroit, deux évangélistes CfaN sont stationnés (la plupart sont des diplômés du Bootcamp d’évangélisation CfaN). Ils prêcheront deux soirées chacun et je me joindrai à chacun d’entre eux l’une des soirées pour prêcher également (cinq soirées dans chaque campagne). Chaque soir, je me rendrai dans une campagne différente pour donner un coup de pouce à l’équipe qui y est stationnée. Le samedi, je prêcherai dans deux campagnes différentes le même soir, ce que je n’ai jamais fait lors d’une campagne CfaN auparavant. C’est une saison incroyable de développement, de vision nouvelle et de croissance surnaturelle !

Ce soir, j’ai commencé à prêcher dans la région de Kimara, où les évangélistes Evelina Smane et Denis Artyushevskiy sont stationnés. Après avoir prêché l’Évangile, ils ont prié pour les malades, et des miracles étonnants se sont produits :

  • Une dame musulmane avait eu un accident il y a un an et ne pouvait plus marcher sans douleur. Ce soir, elle a donné sa vie à Jésus et a été guérie. Toute la douleur a quitté son corps, et elle pouvait marcher !
  • Une autre femme avait des problèmes de moelle osseuse dans les jambes et ne pouvait pas marcher sans canne pendant de nombreuses années. Ce soir, Jésus l’a guérie, et elle a pu marcher sans sa canne.
  • Un homme qui était sourd d’une oreille depuis 16 ans a été guéri ce soir. 
  • Une femme qui était sourde des deux oreilles depuis trois ans a été guérie ce soir.
  • Une femme qui était aveugle depuis son enfance a également été guérie !

Ce ne sont que quelques exemples de ce que Jésus a fait ce soir dans la région de Kimara en Tanzanie. Et n’oubliez pas, il ne s’agit que d’une des six campagnes qui ont eu lieu dans cette ville ce soir ! Les témoignages affluent de toutes parts. Il y a beaucoup trop de choses à dire dans un seul rapport, mais il suffit de dire que Jésus écrit une page de l’Histoire ici !

Merci de prier pour vous nous.

Bien à vous dans l’Évangile

Daniel Kolenda
(Avec toute la famille CfaN)

Aider la Décennie Moisson Double

Ce soir, j’ai commencé à prêcher dans la région de Kimara, où les évangélistes Evelina Smane et Denis Artyushevskiy sont stationnés.

Jour 1

Kimara

Jour 1

Mbagala

Jésus écrit une page de l’Histoire !

Dar es Salaam, Tanzanie – Arrivée

C'est aujourd'hui le lancement de l'opération 'Décapole'

Les préparatifs sont faits et nous attendons avec impatience le lancement ce soir !

Faites savoir aux gens que nous venons et faites-leur entendre la Bonne Nouvelle.

Roman Nechay

Voyant une foule rassemblée devant le stade en prévision d'un grand match de football, notre diplômé du Bootcamp Ramon Nechay a demandé s'il pouvait faire du ‘freestyle’ à la foule. Ils l'ont laissé faire, et Ramon a profité de l'occasion pour promouvoir la prochaine opération ‘Décapole’.

Imani | Upendo | Miujiza

Nous serons sur 6 sites simultanément à Dar es Salaam

Le bureau CfaN de Francfort est heureux d'accueillir notre collaborateur Lukas Repert, diplômé du Bootcamp et l'un des quatorze évangélistes qui partageront l'Évangile pendant l’opération ‘Décapole’.

Notre diplômée du Bootcamp, Nia-Cerise Conteh, a eu l'opportunité incroyable de promouvoir les campagnes de l’opération ‘Décapole’ sur « Wasafi Television », une chaine de télévision très populaire en Tanzanie.

L'installation de la plate-forme et des tours de son à chaque endroit a commencé.

Arrivée à Dar es Salaam

Winfried Wentland et son équipe

En route pour Dar es Salaam

Dar es Salaam, Tanzanie // Du 6 – 10 octobre 2021

Compte à rebours de l’opération « Décapole »

Nous avons l’impression d’avoir tout juste secoué la poussière de nos chaussures après la dernière opération « Décapole » en juin, et nous sommes déjà à quelques jours de la prochaine opération. Cette fois-ci, nous organiserons six campagnes simultanément, ce qui représente un niveau supérieur pour nos équipes. Notre précédent record datait de juin, lorsque nous avions organisé cinq campagnes en même temps dans cinq villes différentes de Tanzanie.

Mais le nombre de campagnes n’est pas la seule chose qui diffère de cette opération « Décapole ». Cette fois, les six campagnes se dérouleront dans une seule ville, et il y a de très bonnes raisons à cette planification. Dans la vision de la Décennie Moisson Double, un aspect très important de notre stratégie est la flexibilité. Nous devons examiner les circonstances de chaque région ou ville individuellement et utiliser les outils à notre disposition pour atteindre le plus grand nombre de personnes possible. Alors, pourquoi cette stratégie particulière pour la ville portuaire de Dar es Salaam ?

La deuxième ville à la croissance la plus rapide au monde

La dernière fois que CfaN était à Dar es Salaam, en 2013, la population dépassait à peine les 4 millions d’habitants. Aujourd’hui elle compte presque 7 millions d’habitants et les experts prévoient qu’elle atteindra 13 millions d’ici 2035. Bien entendu, ce rythme de croissance s’accompagne d’énormes défis, d’autant que plus des trois quarts de la population de la ville vivent dans des logements de fortune.

Les infrastructures de la ville étant poussées à l’extrême, il faut facilement plus de deux heures pour parcourir seulement dix kilomètres. C’est un obstacle considérable à surmonter pour un non-croyant qui envisage de venir à la campagne. Si nous organisions un événement de masse comme nous l’avons fait dans le passé, seuls ceux qui vivent à proximité pourraient venir. En étudiant le problème, nous avons senti le Saint-Esprit nous dire d’organiser plutôt plusieurs campagnes dans différents quartiers de la ville, afin que l’annonce de l’Évangile soit à la portée de tous. Quel que soit l’endroit de la ville où quelqu’un vit, cette personne se trouvera à moins d’une demi-heure d’un site de campagne.

Plus de 2 000 églises impliquées

Nous ne pourrions pas accomplir ce projet sans la participation active des églises locales. Nos directeurs de campagne ont préparé le terrain pendant des mois, en rencontrant des pasteurs, des évêques et des responsables d’églises. Nous avons formé des coéquipiers de prière et du service de l’ordre, mis en place des systèmes de suivi, prêts à guider immédiatement les nouveaux croyants vers des églises proches de leur lieu de résidence.

Nous avons également formé plus de 1 000 évangélistes locaux de toutes les confessions et ils mettront leurs connaissances en pratique au cours des deux semaines précédant les événements principaux. Avec une vingtaine de diplômés du Bootcamp d’évangélisation CfaN, ils participeront à une « invasion d’évangélisation », au cours de laquelle nous mènerons plusieurs mini-campagnes dans toute la ville, dans les rues, sur les marchés, auprès des enfants – partout et n’importe où ! La vague de salut commence ici, avant la première réunion des événements principaux.

Dar es Salaam est une ville africaine clé.

Non seulement elle connait une croissance incroyablement rapide, mais c’est aussi le port le plus important pour le commerce des pays enclavés qui l’entourent, comme le Rwanda, le Burundi, la Zambie et la République démocratique du Congo. C’est la plus grande ville de Tanzanie et la capitale économique du pays. Cela signifie qu’il y a un flux constant de personnes et que Dar es Salaam a une grande influence dans la région. Si l’on ajoute à cela son importance dans le domaine des arts, des médias et de la télévision, nous avons une occasion particulière de diffuser l’Évangile loin à la ronde en Afrique centrale et orientale.

S’adresser à la jeunesse

Comme tous les pays africains, la Tanzanie a une population très jeune, avec une moyenne d’âge de seulement 18 ans. Il est crucial pour nous de nous adresser efficacement à cette génération. Nous allons donc bien au-delà des annonces dans les journaux, des affiches et des publicités télévisées et radiophoniques du passé, même si elles sont toujours d’actualité. Pour faire passer le message, nous utilisons toutes les plateformes de médias sociaux. Nous avons recruté de jeunes influenceurs chrétiens, comme des stars du football local et des personnalités de YouTube, qui interviennent dans leurs émissions pour encourager les jeunes à participer. S’il y a un moyen de communiquer, nos équipes l’utilisent !

Toujours un pas de foi ...

Chaque fois que nous nous engageons dans des campagnes d’évangélisation en Afrique, nous faisons un pas de foi. Nous avons confiance que le Seigneur pourvoira à tout – finances, personnel, permis, équipement, églises locales et tout ce qui est nécessaire. Nous croyons que le Saint-Esprit parlera aux autres comme Il l’a fait pour nous et que tout sera réuni pour Sa gloire.

...et toujours en partenariat

Nous ne faisons pas cela seuls. Ce n’est possible que grâce à des partenaires comme vous, qui font le pas de la foi avec nous. Je tiens donc à vous remercier du fond du cœur d’être à nos côtés. Merci de prier pour nous. Merci de soutenir financièrement ce ministère. La graine que vous semez donne une récolte presque inimaginable, et vous partagez cette récompense avec nous devant le trône de Dieu.

Ne manquez pas les dernières nouvelles de l’opération « Décapole » le mois prochain. Connectez-vous avec nous sur notre site web, Facebook, Instagram et YouTube – et soyez témoins par vous-même de ce que Dieu fait. Nous savons que ce sera glorieux !

Ensemble avec vous dans la moisson,

Daniel Kolenda, évangéliste
Et toute l’équipe CfaN internationale