Quel est le secret qui rend le travail d’évangélisation de CfaN si efficace ? Les campagnes d’évangélisation les plus importantes en Afrique sont planifiées stratégiquement de nombreux mois à l’avance et sont organisées en coopération étroite avec les églises locales. L’aide et le soutien viennent d’un large spectre d’églises et d’assemblées chrétiennes qui comprend pêle-mêle des églises luthériennes, anglicanes, baptistes, presbytériennes, méthodistes, pentecôtistes, charismatiques etc. Des centaines d’églises travaillent ensemble et sont réparties dans jusqu’à 16 groupes de travail différents et ainsi se rapprochent les unes des autres.

2000 – 2014

De l’an 2000 à la fin de 2014, au total, plus de 97 millions de personnes assistèrent à plus de 100 campagnes, surtout dans des villes d’Afrique de l’Ouest. Plus de 63 millions de personnes prirent une décision pour Jésus Christ et la documentèrent en remplissant une carte de décision personnelle.

2007 – Une nouvelle génération prend le flambeau

En 2007, un jeune évangéliste se joignit à CfaN et se mit à prêcher avant Reinhard lors de certaines campagnes. Voici les propos de Reinhard à ce sujet : « Je vis ce jeune homme prêcher et je sus immédiatement qu’il avait le cœur d’un évangéliste ». Ce jeune homme, Daniel Kolenda, continua à prêcher lors des campagnes et au fil des années suivantes, se mit à prendre un rôle de leader. Reinhard prêchait dans une ou deux réunions, et Daniel dans les autres jusqu’au jour où Reinhard prit la décision de laisser à Daniel la responsabilité de quelques campagnes dans leur intégralité. Les mêmes foules venaient pour Daniel que pour Reinhard. La moisson et les libérations continuaient.

2003 – L’année de la moisson double

En 2003, CfaN intensifia ses efforts d’évangélisation, en doublant presque le nombre de campagnes au Nigéria. Ce fut l’année de la « moisson double » !

Dix effusions impressionnantes de l’amour et de la grâce de Dieu inondèrent la nation et plus de 7,5 millions d’âmes accueillirent à bras ouverts la puissance rédemptrice de Jésus Christ. Dieu démontra avec force Sa guérison, Sa délivrance, Sa liberté et Son onction d’unité parmi les églises. CfaN expérimenta un total de 7 571 987 décisions pour Christ pendant cette année de « moisson double ».

2000 – Plus de 1,6 million de personnes assistèrent à la soirée finale à Lagos

Environ 200 000 coéquipiers de prière qui avaient été formés au préalable, distribuèrent au total 3,9 millions d’exemplaires du livret « Maintenant que vous êtes sauvé » à ceux qui avaient répondu à l’appel et rassemblèrent 3,4 millions de cartes de décision remplies.

En parallèle avec la campagne, une Conférence « Fire » eut lieu dans le stade national de Lagos. Environ 80 000 pasteurs, évangélistes et membres d’églises assistèrent à l’événement. 

L’événement suivant à Ibadan en 2001 avec 3,9 millions de personnes en cinq jours, 1,3 million de personnes à la réunion finale et 2,65 millions de cartes de décision remplies, fut à ce jour la deuxième plus grande campagne d’évangélisation de CfaN.

2000 – L’année de la campagne du millénium

Six millions de personnes prirent part à la campagne d’évangélisation de six jours à Lagos, au Nigéria, la huitième plus grande ville du monde. 1,6 million de personnes assistèrent à la réunion finale le 12 novembre 2000. La foule ressemblait aux flots mugissants d’une immense mer humaine. Ce fut la plus grande foule de l’histoire du ministère de Christ pour toutes les Nations.

À la fin du mois d’Avril 2000, Reinhard Bonnke prêcha à 210 000 personnes à Khartoum, la capitale du Soudan gouvernée par les musulmans. Pendant cette campagne de six jours, plus de 130 000 personnes, la plupart d’entre elles des musulmans, prirent une décision pour Jésus.

Depuis le retour de CfaN au Nigéria en 1999, plus de 100 campagnes d’évangélisation furent organisées, principalement dans des villes au Nigéria – un véritable défilé triomphal de l’Évangile ! Lors de la toute première campagne au Bénin, 500 000 personnes assistèrent à seulement une réunion et un total de deux millions de personnes furent dénombrées pendant les six jours de la campagne. D’autres campagnes suivirent ensuite à Port Harcourt, à Calabar et à Aba. Pendant ces quatre campagnes seulement, 4 millions de personnes prirent une décision pour Jésus.

1999 – Un grand 25ème anniversaire !

Exactement 25 ans après avoir commencé le ministère le 6 décembre 1974, du 7 au 12 décembre 1999, 525 000 personnes assistèrent à une seule réunion à Port Harcourt (Nigéria). Pendant les six jours de la campagne d’évangélisation, plus de 2,1 millions de personnes vinrent assister aux réunions et plus de 1,1 million acceptèrent Jésus Christ comme leur Sauveur personnel. Quel grand anniversaire !

1999 – Le début de la grande effusion au Nigéria

En novembre 1999, ce fut comme si Dieu embrayait à une « vitesse supérieure ». Depuis le début des années 90, en raison de la situation politique, toute activité missionnaire avait été interdite au Nigéria, le pays le plus peuplé d’Afrique.

Lorsque le pouvoir passa dans d’autres mains et que l’évangélisation fut à nouveau permise dans le pays, Reinhard Bonnke et son équipe se mirent immédiatement à planifier un grand nombre de campagnes au Nigéria – un pays comptant presque un quart de la population d’Afrique – pour essayer de rattraper plus de huit années perdues quand le pays leur était fermé.

1987 - 1999

Pendant 13 ans, de 1987 à fin 1999, plus de 42 millions de personnes assistèrent aux campagnes d’évangélisation CfaN. Dix millions prirent une décision pour Jésus Christ et furent intégrés dans des églises locales au travers du programme de suite.

Le Salut d’un continent devenait une réalité – « Ni par force, ni par puissance, mais par mon Esprit, dit le Seigneur Tout-Puissant ».

1990 – Sous un ciel ouvert

CfaN’s 1990 campaign in Kaduna, Nigeria attracted a crowd of 500,000 people eager to hear the gospel.
CfaN’s 1990 campaign in Kaduna, Nigeria attracted a crowd of 500,000 people eager to hear the gospel.

Dans les années 80, l’équipe CfaN, se rendit petit à petit de plus en plus au nord depuis l’Afrique du Sud vers le reste de l’immense continent ; à chaque fois, les réunions semblaient exploser en taille. Reinhard Bonnke abandonna le concept de prêcher sous des tentes ou des chapiteaux et la plupart des campagnes d’évangélisation eurent lieu dans des stades ou sur d’énormes terrains à ciel ouvert.

En octobre 1990, la campagne CfaN qui eut lieu à Kaduna (Nigéria) attira une foule de 500 000 personnes, avides d’entendre l’Évangile.

Cette campagne CfaN là-bas se termina avec un total de 1 670 000 participants. CfaN n’avait jamais expérimenté un événement de cette envergure-là dans son histoire.

Durant cette campagne au Nigéria, Reinhard et son équipe avaient prêché l’Évangile à plus de personnes que pendant toute l’année 1987, c’est-à-dire seulement trois années auparavant !

1987 – Les Conférences « Fire »

L’œuvre puissante que Dieu accomplissait en Afrique inspira la foi de beaucoup de personnes pour des réveils spirituels dans d’autres parties du monde. Conduit par le Saint-Esprit, CfaN se mit à organiser des « Conférence Fire » dont l’objectif était de motiver des chrétiens à évangéliser. La première de ces conférences eut lieu en 1987 à Francfort, en Allemagne ; la prochaine eut lieu à Birmingham en Angleterre une année plus tard, puis en 1990 à Lisbonne la capitale du Portugal. Toutes ces conférences eurent un impact bien au-delà des frontières nationales.

The Second Decade

1984 – Le grand chapiteau

Très vite, la « tente jaune » devint elle aussi trop petite pour les foules qui affluaient aux réunions. Au cours des années suivantes, il devint de plus en plus évident qu’une plus grande tente encore était nécessaire car le Seigneur était en train d’élargir la vision : « Le temps de la faucille est révolu. Maintenant il est temps d’utiliser la moissonneuse batteuse ! »

1978 – La tente jaune

Les campagnes d’évangélisation de CfaN étaient souvent perturbées par le mauvais temps africain. Depuis 1974, Reinhard Bonnke et son équipe avaient organisé des évangélisations dans le sud de l’Afrique dans une petite tente qui pouvait accueillir environ 800 personnes, mais cette tente devint très vite trop petite pour le grand nombre de personnes qui venaient assister aux réunions. Il fallait faire quelque chose ! CfaN avait besoin d’une plus grande tente – assez grande pour 10 000 personnes : la tente jaune !

1974 – Les débuts

En déménageant à Johannesburg (Afrique du Sud) en 1974, pour plus se concentrer sur l’évangélisation après avoir démissionné de la société de mission avec qui il avait travaillé depuis 1968, Reinhard passa en voiture devant une grande ferme abandonnée et à ce moment-là le Saint-Esprit lui dit : « Voilà la bâtisse de ton nouveau quartier général du ministère ».

Ce terrain était envahi par les mauvaises herbes mais répondait à ce dont il avait besoin. Sans argent, Reinhard se rendit chez les propriétaires et leur fit une offre. Ils acceptèrent et très vite Reinhard avait rassemblé tout l’argent pour signer le contrat. La ferme rénovée devint le nouveau quartier général de CfaN.

Christ pour toutes les Nations a été fondé à Witfield, en Afrique du Sud le 6 décembre 1974.

The First Decade

1974 – L’Afrique sera sauvée !

Christ pour toutes les Nations (CfaN) a été fondé par l’évangéliste Reinhard Bonnke en 1974 après qu’il ait travaillé quelques années en tant que missionnaire en Afrique. Son désir brûlant de voir des nations sauvées résulta de toute une série de visions où il vit le continent entier d’Afrique lavé dans le Sang de Jésus et où il entendit souvent la voix du Saint-Esprit murmurer à son cœur : « L’Afrique sera sauvée ! ». Cette expérience le marqua à jamais et l’amena à aller par la foi avec une petite équipe commencer ce ministère d’évangélisation en Afrique : « Du Cap au Caire ».